Cours de soccer pour les 2-3 ans et 4-6 ans offert à 25 emplacements sur la rive-nord

Chez Sportball, notre méthode d’enseignement sert un objectif


Les programmes de sports organisés sont en constante évolution et sont conçus non seulement pour faire bouger les enfants, mais également pour leur apprendre des habiletés fondamentales et des aptitudes sociales importantes. Bien qu’il existe d’innombrables programmes de sport et d’activité physique, ils varient selon la mesure dans laquelle ils permettent d’atteindre ces deux objectifs. Chez Sportball, c’est grâce à notre méthode d’enseignement servant un objectif que notre programme se différencie des autres et que nous veillons à ce que nos participants possèdent de compétences pour la vie. Cette méthode vise à assurer que chaque jeu, habileté, activité et directive, dans le cadre des cours de Sportball, ait un objectif précis et donne les résultats escomptés. Ces résultats comprennent l’acquisition des habiletés suivantes :

  1. Habiletés motrices globales
  2. Habiletés sportives
  3. Habiletés prosociales

Les entraîneurs de Sportball doivent suivre une formation approfondie et un programme de certification afin d’apprendre à inculquer ces trois types d’habiletés à des enfants selon cinq niveaux liés aux stades de développement différents. En fonction de la recherche en pédiatrie, nous avons établi les niveaux suivants : « Premiers pas » (16 à 24 mois), « ABC du sport » (2 à 3 ans), « Notions de base » (3 à 6 ans), « Habiletés et jeu d’équipe » (6 à 9 ans) et « Apprendre à diriger » (9 à 12 ans). À chaque niveau, l’enseignement est axé sur des habiletés sportives, des habiletés motrices globales et des habiletés sociales précises dont le niveau de difficulté et de complexité augmente progressivement. Le texte qui suit résume la manière dont chacun de ces types d’habiletés est délibérément ciblé dans le cadre des cours et des exercices de Sportball.

Habiletés motrices globales

Les habiletés motrices globales sont des habiletés liées aux fondements du mouvement, comme marcher, courir ou sauter, qui contribuent collectivement à la kinésiculture des enfants. Chaque cours de Sportball cible des habiletés motrices globales différentes, et met à contribution les habiletés acquises avec succès dans les cours précédents. Par exemple, dans un cours de niveau « Premiers pas » destiné aux enfants âgés de 16 à 24 mois, les enfants peuvent être appelés à lancer un ballon avec les deux mains à travers un grand cerceau vertical. Ce faisant, les tout-petits pratiquent quatre habiletés motrices globales : agripper, prendre un élan, lancer et tirer. Dans les cours ultérieurs (par exemple, au niveau « ABC du sport »), les entraîneurs complexifient l’exercice en demandant aux tout-petits de viser pour lancer le ballon à travers un cerceau horizontal, ce qui nécessite un plus grand effort sur le plan de la précision, de la concentration et de la coordination. Grâce au développement progressif des habiletés, chaque participant a l’occasion de se surpasser, et chaque essai réussi est synonyme d’une confiance et d’une maîtrise technique accrues.

Habiletés sportives

En plus de garantir l’apprentissage d’habiletés motrices globales, le programme multisport unique de Sportball est structuré de manière à ce que chaque cours mette l’accent sur les concepts de base liés à un de huit sports différents. Ces huit sports sont le soccer, le baseball, le basketball, le football, le hockey, le volleyball, le golf et le tennis. Dans un cours portant sur le basketball, par exemple, il peut être demandé aux enfants de dribbler un ballon. Afin de capter l’attention des jeunes enfants (dans les cours « Premiers pas », « ABC du sport » et « Notions de base »), les entraîneurs de Sportball présentent l’exercice en utilisant des scénarios créatifs et imaginatifs. Ainsi, au moment de pratiquer le dribble, les ballons sont décrits comme des gouttes de pluie que les enfants doivent continuellement pousser avec leurs mains pour faire tomber la pluie. De plus, lorsqu’ils expliquent un exercice, les entraîneurs utilisent des mots‑clés, comme « dribbler », « main dessus » et « pousser », et encouragent les enfants à les répéter pendant qu’ils font l’exercice. Dans les cours de niveaux supérieurs, les exercices de dribble avec un ballon de basketball gagnent en difficulté, amenant les enfants à dribbler en marchant et à dribbler contre un partenaire.

Habiletés prosociales

Enfin, dans les cours de Sportball, chaque exercice est associé à une habileté prosociale particulière. Dans l’exemple ci‑dessus, lorsque les enfants se pratiquent à dribbler avec un ballon de basketball, ils apprennent l’importance de suivre les directives d’un entraîneur, de rester concentrés, de faire la file et d’attendre leur tour. D’un niveau à l’autre, les enfants apprennent à travailler en équipe, à faire preuve de leadership et à gagner et perdre avec grâce. Si nous veillons délibérément à ce que les enfants développent des aptitudes sociales par le sport, c’est que nous sommes inspirés par la recherche qui souligne l’importance du rôle que les entraîneurs peuvent jouer dans la transmission grâce au sport d’habiletés fondamentales pouvant ensuite servir dans d’autres contextes (comme à l’école, à la maison ou en groupe). Danish et ses collègues (2004) ont défini les habiletés fondamentales comme suit :

« Habiletés permettant à ceux qui les possèdent de réussir dans les différents environnements où ils évoluent, comme l’école et la maison, et dans leurs quartiers. »1

Collectivement, les habiletés sociales, motrices et sportives que les enfants acquièrent d’un cours de Sportball à l’autre les préparent à la vie au‑delà du gymnase et du terrain de sport. Grâce à la structure soigneusement établie de notre programme, les enfants gagnent en confiance à mesure qu’ils se perfectionnent. Pour obtenir plus de renseignements sur les programmes offerts dans votre région et conçus précisément pour répondre aux besoins de votre enfant en matière de développement selon son âge, visitez le www.sportball.ca.

Source :

1Danish, S., Taylor, T., Hodge, K. et Heke, I. « Enhancing youth development through sport », World Leisure Journal, vol. 46, nº 3, 2004, p. 38–49.

  • Partagez cet article :