Parent Participation at Sportball

5 façons d’aider son jeune lors d’un cours parents-enfants


1) Chaque enfant se développe à son propre rythme

Chaque enfant se présente à ces cours avec des habiletés physiques et sociales qui lui sont propres. À ce stade du développement, quelques mois de plus ou de moins font toute une différence. Guidez votre jeune selon ses habiletés et non celles du futur Michael Jordan ou celles d’un cousin ou d’un frère que vous jugez plus doué que lui. Mettez en valeur ses habiletés. Il arrive qu’un jeune prenne de un à trois cours, voire même plus, avant de parfaire certaines habiletés de base. Soyez patient et accordez-lui le temps qu’il lui faut pour y arriver.

2) Donnez l’exemple (même si cela peut vous sembler ridicule)

Lorsque je donne des cours, j’adore faire rire les jeunes en faisant des sons d’animaux, en racontant des histoires et en faisant répéter certains mots-clés pour ainsi garder leur attention. Je vous invite à entrer dans notre petit monde imaginaire. N’ayez pas peur du ridicule et surtout, éteignez votre cellulaire SVP! Soyez attentif à votre enfant et aidez-le dans ses mouvements. Profitez de ce temps si précieux avec votre enfant pour être totalement présent et dévoué pour lui.

3) Gardez vos encouragements positifs

Si la consigne est de frapper le ballon avec la main et qu’il s’exécute avec le pied, félicitez-le quand même et donnez-lui un gros “high five”. S’il a frappé le ballon, c’est qu’il a déjà assimilé une partie de la consigne. C’est déjà une réussite en soi. Soyez patient, il y arrivera. N’oubliez jamais qu’une simple habileté pour nous peut être très complexe pour un enfant. Gardez en tête que votre enfant est seulement âgé de deux ou trois ans, par exemple. Visons la participation et le plaisir et non la perfection. Sa confiance et son plaisir en seront décuplés.

4) « …mais mon enfant est gêné! »

J’entends cette remarque deux, trois voire même quatre fois par cours. Minimum. Il se peut que votre enfant soit gêné, je vous l’accorde, mais le répéter au coach ou aux autres parents n’aidera en rien la situation. Votre jeune, il prend son temps. Il va à son rythme. Il ne faut surtout pas lui imposer le nôtre.
« Alors on fait quoi? », me dites-vous? On attend patiemment qu’il soit prêt? Au contraire, je recommande d’être proactif. Participez et répétez les mots clés. Suivez les consignes. Reproduisez les exercices. Il vous rejoindra à coup sûr.

5) Amusez-vous!

La meilleure façon d’aider votre enfant est d’être présent à 100%, rien de moins. Oubliez vos problèmes au bureau ou bien ce que vous allez manger pour dîner. Profitez-en pour déconnecter. Amusez-vous, riez, participez et prenez votre jeune dans vos bras. Donnez-lui des “high fives”. Dites-lui que vous l’aimer! Vous êtes là pour ça et lui aussi. Il vous dit un gros “MERCI” même s’il n’a pas toujours les mots pour le dire. Le temps passe vite et bientôt, il sera trop grand pour un cours parents-enfants! Profitez-en!

  • Share this article: